Voyage écotouristique au Chili

voyage Chili

top 5 des parcs nationaux à découvrir au Chili

 

Depuis maintenant quelques années, le Chili met grandement en avant la richesse exceptionnelle de son patrimoine naturel pour attirer les voyageurs étrangers. Si vous êtes donc un amoureux de la nature, ce pays d’Amérique latine est une excellente destination de voyage à considérer. En effet, le territoire chilien compte de nombreux parcs nationaux abritant de véritables merveilles de la nature qui en témoignent. En sus, l’un d’entre eux est également réputé de par le monde pour ses vestiges archéologiques remarquables. Si vous êtes tenté de partir au Chili pour les découvrir, voici une petite sélection des parcs nationaux incontournables à visiter autant que possible.

 

L’immanquable parc national Torres del Paine, parmi les plus visités au Chili

Dans le cas où vous envisageriez de visiter le Chili pour un séjour écotouristique, il ne faut surtout pas rater le parc national Torres del Paine. En effet, ce n’est pas sans raison si cette aire protégée chilienne fait partie des plus prisées par les voyageurs de passage dans ce pays. Pour les amoureux de la nature, ce parc héberge de nombreuses espèces floristiques et faunistiques remarquables.

Cependant, il est surtout réputé pour la beauté exceptionnelle de ses paysages composés de glaciers, de vallées, de montagnes, de lacs et d’étangs entre autres. D’ailleurs, sa reconnaissance par l’UNESCO comme réserve de biosphère n’est pas étonnante. Si vous êtes un amateur de randonnée, le parc national Torres del Paine dispose de plusieurs sentiers accessibles à la journée, mais également sur plusieurs jours avec des refuges pour vous loger.

 

Le parc national de Puyehue

Tout comme le parc national Torres del Paine, le parc national de Puyehue fait partie des sites naturels incontournables pour de l’écotourisme. En effet, ce dernier est particulièrement riche en espèces floristiques et faunistiques. Justement, il possède aussi plusieurs sentiers de randonnée à parcourir pour les découvrir. De plus, vous avez la possibilité de profiter des bains thermaux qui s’y trouvent pour relaxer vos muscles après l’avoir exploré en randonnée.

Par ailleurs, étant donné que cette aire protégée chilienne est située dans la fameuse Région des lacs, vous pouvez aussi vous adonner à la pêche au cours de votre visite. Notamment durant la saison estivale. Tandis qu’en hiver, il vous est possible de profiter des joies de la neige dans le parc national de Puyehue pour skier sur le domaine skiable d’Antillanca.

 

Le parc national Nahuelbuta

Le parc national Nahuelbuta est situé à une trentaine de kilomètres de route de la ville d’Agnol, dans la région de l’Araucanie. Pour les amoureux de randonnée pédestre et de trekking, ce parc est aussi une étape à considérer lors de votre séjour écotouristique au Chili. En effet, il est doté de plusieurs sentiers permettant de dévoiler la beauté du patrimoine naturel qu’il dispose. Justement, l’un d’entre eux est surtout très prisé puisqu’il vous permettra de passer parmi ses trésors naturels emblématiques.

Il s’agit de ses exceptionnelles forêts d’Araucaria qui abritent les arbres millénaires (plus de 2000 ans d’âge) qui sont d’ailleurs l’arbre national chilien (l’Araucaria du Chili). Ainsi, ne ratez aucunement le sentier de trekking qui vous permettra de faire l’ascension du Piedra del Aguila, l’un des principaux sommets du parc culminant à plus de 1 300 m d’altitude.

 

Le parc national de Rapa Nui

À part la richesse du patrimoine naturel du Chili, certains de ses parcs nationaux protègent également une partie du remarquable patrimoine culturel et historique chilien. Parmi les incontournables se trouve indéniablement le parc national de Rapa Nui. Il est à noter que Rapa Nui est plus communément appelé l’île de Pâques. Même si cette dernière est située à des milliers de kilomètres des côtes chiliennes (plus de 3 700 km), elle fait partie des destinations écotouristiques de choix qu’il faut essayer de découvrir absolument.

En effet, cette île est célèbre de par le monde pour le site archéologique d’exception qu’elle protège au sein du parc national de Rapa Nui. Ce dernier est surtout réputé pour quelques centaines de statues monumentales appelées « moaï » qui s’y trouvent. Même si des milliers ont été recensées de part et d’autre de l’île de Pâques. Sinon, ce parc est également le sanctuaire de plusieurs espèces végétales et animales remarquables dont la majorité d’entre elles sont endémiques.

 

Le parc national de Chiloé

Si vous avez visité le parc national de Puyehue, il est tout aussi intéressant de faire un détour sur la grande île de Chiloé qui se trouve également dans la Région des lacs. D’ailleurs, contrairement à l’île de Pâques, elle n’est qu’à quelques encablures des côtes chiliennes. En sus, l’île de Chiloé est aussi une étape à considérer pour faire des découvertes culturelles et historiques. Il en est de même pour découvrir son remarquable patrimoine naturel protégé dans le parc national de Chiloé.

Concernant les attraits culturels et historiques de cette île chilienne à ne pas manquer se trouvent certainement ses fameuses églises en bois. D’ailleurs, ce n’est pas surprenant si une quinzaine d’entre elles ont été inscrites par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Pour ce qui est des découvertes naturelles lors de votre visite du parc national de Chiloé, vous aurez également l’occasion d’y observer plusieurs espèces de faunes et flores d’exception. Qui plus est, certaines d’entre elles sont endémiques à l’instar du renard de Darwin qui est actuellement menacé et difficile à observer dans son habitat naturel.

 

A lire également : Les choses à faire pour réussir un séjour en Thaïlande